Inspirations

Voyage à

Marrakech

Inspirations et Perspectives Ethniques…

Car, par curiosité et comme un jeu, le mot « ethnique » devient le fil que l’on va tirer pour dérouler la pelote de l’imagination, afin de « l’étirer » pour voyager encore plus loin. Plongée dans des perspectives croisées, aux coins des images et du son original proposés dans le film



« J’aime être à l’écoute des matières, les observer et jouer avec elles, les transformer ou les associer, en formes et couleurs aux touchers rustiques, décalés ou veloutés. Malaxer la terre, mélanger les peintures, mouler les formes. Suivre le grain d’un bois remarquable ou délaissé, souder le métal, sabler le ciment. Reformer. Déformer. Transformer… »


ÔDE A LA ROUILLE !

(La Chimie nous apprend…)

« Rust is… hydrated iron oxide »…

D’accord. Bon, si la chimie le dit. Ce doit être une définition moderne. Jusque-là, « rust », donc « rouille » représentait deux phénomènes distincts, des évènements très différents, opposes même. Etrangers l’un de l’autre en tout cas dans mon enfance. D’une part, la rouille, une sauce délicieuse, aillée, qui accompagne la soupe de poisson de méditerranée. Une sauce de caractère. Une sauce avec des conséquences. Succès immédiat des papilles, relève garantie. Puis les papilles du succès, plus tard, moins évidentes. Enfin, une saveur du sud, de chez moi, limite catégorie biberon. D’autres part, la rouille, ennemie du bon scout. Couteau en main, a trancher, découper et tailler, le scout de base évolue dans un environnement ou la rouille menace. Qui dit rouille, dit tétanos. Aie ! et non pas ail, cette fois. La rouille séduit celui qui fouille, soulève les bouts de bois et enchaine les explorations, mais veille comme une troupe. Son chef en est le clou. Le Grand Chef Clou. Toujours sur le pied de guerre prêt à choper le premier louveteau venu. J’en étais un. 

« resulting from electromechanical reactions between iron and atmospheric water vapour and oxygen”….

Ouh la… ça vient de loin. Je pense que la, c’est un message politique. C’est sûr. Politico-écolo même ! L’atmosphère, l’eau, l’oxygène, tout ça tout ça… Je reconnais ! On ne me la fait pas. C’est même teinté de super-héro, macro bio aussi.

Ironman s’engage dans la couche atmosphérique du ciel, combat les forces d’Electromagneto, pardon Electromechano, en lui balançant de la vapeur d’eau à la tête pour qu’il réagisse. Ou meurt. Ou alors c‘est l’inverse…. En tout cas, je sais, c’est une série TV de cinéma !

Comme si, d’ailleurs, on pouvait jeter de l’eau sur du fer pour… Pff, il va fondre ou quoi ?? Ah Ah ! Que du cinéma, je te dis. Ironman rencontre les éléments et sort forcement vainqueur. C’est tout. Un temps en tout cas. Le temps du film, c’est sur. Non ?… Si !

“rusting spontaneously causes iron to revert to its more stable oxidised state unless this is prevented by protecting the iron…”

Ah! La, on rentre dans le social… Même si le coté « spontané » laisse dubitatif. A moins d’une révolution, d’un soulèvement abrupt du relief social. Mais j’ai un doute car en général, c’est pas si simple et pas si… spontané. Oui ! C’est le mot.

Bref, spontané mis a part, mais pas mis à mal, j’y reviendrai, ou pas, il y a ici des notions profondes. Des mots qui comptent et qui pèsent leur poids en fonte. D’abord un effet de cause à… effet. Oui, bon. Ironman se transforme et retourne a un état plus stable. Ah bon ? Il ne l’était pas ? moi, je le trouvais très stable au contraire, avec ses jets en haut en bas, à droite à gauche, en vol stationnaire ou fonçant vers…  Enfin, stabilise, quoi. Ben non. Faut croire. La rouille restabilise Ironman dans un état d’origine (OS passeport a la preuve), mais il serait déstabilisé si elle n’était pas contrôlée, son effet en tout cas, en le protégeant. Hein ? C’est quoi ce truc ? Comprends plus…. Moi je dis, vive la protection sociale, bouclier d’Ironman. En plus, si il est sauvé, mais bon c’est sûr, c’est un super-héro, il y aura une suite…Mais c’est quand même chaud !

“rust flakes off the surface of the iron causing it to be degraded and weakened…”

Attends ! je rêve ! Ce n’est pas une pub pour un petit-déjeuner aux céréales quand même ! C’est sérieux ! J’ai compris « flakes »… genre « corn-flakes », Lion ou Kelloggs. Bref, des gentils héros du bol du matin. Mais, manque de bol, c’est flakes OFF ! », ça veut dire qu’il pèle le gars Ironman. Pas qu’il fait froid, mais il pèle, mute, squame, mue… Un serpent le mec ! Il se prend une croûte, et pas de fromage, sur la peau ! Yak !! Beurk !!! (en français). Une croûte de… trucs ! de machins ! de choses ! Bouhhh ! Qui le dégénèrent et l’affaiblissent en plus ! KWAH ? Quoi ? (en français).

Non mais elle détonne la Chimie ! Comment Ironman peut être à la fois sauveur de l’atmosphère, protecteur du social et dégradé, faible ?…

L’art-chimie nous dit alors…

La rouille fait son œuvre. Comme un artiste, elle ajoute une couche sur la matière première, pour s’en nourrir et la transformer. Pour se forger une constitution de fer. Elle évolue au grès du temps. Suit son chemin. Dessine ses chemins. Forme ses motifs.

Avec ses alliés, l’eau, l’oxygène, et parfois des aides temporaires, comme sel, acide chlorhydrique, bicarbonate de soude, et couleurs, elle ancre son empreinte dans le métal. Lui donne vie. Une autre vie offerte à l’œil qui saura la voir, à la main qui saura la saisir, à l’envie qui voudra la faire fructifier.

Elle peut être docile ou indomptée. Mais une fois maîtrisée, elle offre ses paysages. Inédits, uniques et spectaculaires. Évolutions naturelles qui appellent à la création. Empreintes est à double sens.

Pierre BESSUGES

© Tous droits réservés. Aucune partie de cette plaquette ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme  que ce soit, par aucun moyen – graphique, électronique ou mécanique, incluant photocopie et enregistrement sur tout système de stockage sans l’autorisation écrite préalable de Pierre Bessuges.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :